Piqûre de guêpe, abeille, frelon , méduse… : chauffer la piqûre

Il semble que cette année les guêpes soient particulièrement nombreuses et agressives.

Petit rappel, en cas de piqûre , le venin des hyménoptères ( guêpe, frelon, abeille..) et des méduses est sensible à la chaleur . Il suffit donc de chauffer  la zone piquée pendant quelques secondes  voire d’y associer un refroidissement brutal ensuite  ( par un glaçon enveloppé dans

un linge ) . Mais la chaleur seule suffit le plus souvent. Pour chauffer , tous les moyens sont bons mais attention à ne pas aggraver la situation en brûlant la victime.

Il faut tout d’abord enlever le dard  de la peau s’il est encore présent par grattage avec un objet de préférence ( pour ne pas se piquer une deuxième fois)  ou enlever les tentacules restante sur la peau pour  les méduse

Pour chauffer , gardez un doigt près de la piqûre pendant que vous chauffez la zone  pour sentir si la température ne devient pas trop forte . Il faut chauffer fort mais cela doit rester supportable et ne pas brûler.

Un moyen simple et plutôt sûr , reste le sèche-cheveux . On peut aussi utiliser l’eau chaude du robinet. La cigarette incandescente à 1 ou 2 cm de la peau, est a réserver au sujet calme car tout contact avec la peau entrainera une brulure plus grave que la piqûre . La flamme d’un briquet ou d’une allumette est efficace mais d’une utilisation  délicate . On peut pour les enfants par exemple chauffer légèrement  une cuillère puis l’appliquer sur la peau en prenant bien garde auparavant de vérifier que le métal n’est pas brûlant .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *